Le mariage surprise, un mariage en vogue ?

mariage-surprise

Il y a les mariages chic, les mariages romantiques, les mariages glamour, les mariages geek, les mariages princiers ou encore les mariages insolites. Et il y a les mariages surprises, ceux où vous vous rendez sans savoir que c’est vous le marié.

Surpriiiise !

C’est ce que Sabrina a réservé à Foued, son compagnon depuis quinze ans. En septembre dernier, le jeune homme s’est retrouvé à la mairie de Perpignan, costumé et les yeux bandés, persuadé d’être la cible d’une surprise pour son tout proche anniversaire. En retirant le foulard qui lui couvrait les yeux, il a découvert sa compagne en robe de mariée et pas loin de 80 invités, dont leur fille, venus célébrer ce mariage auquel il ne s’attendait pas. Une fois la surprise passée, c’est un mariage traditionnel qui s’est déroulé, le “fiancé malgré lui” ayant heureusement dit “oui”.

Un complot plein de bonnes intentions

Mais pour en arriver là, il a fallu six longues semaines à Sabrina. Un délai plutôt serré pour organiser une noce pour 80 invités, lançant la jeune femme dans un marathon de longue haleine qui a largement empiété sur son sommeil. En un mois et demi, elle a organisé la cérémonie, trouvé la robe, le costume, les alliances, le traiteur, lancé les invitations… usant de subterfuges pour ne pas dévoiler le pot-aux-roses. La fiancée a évidemment pu compter sur de nombreux complices pour dissimuler son forfait, allant jusqu’à impliquer sa fille.

Une incertitude relative

Ce mariage est le couronnement d’une union de quinze ans que les deux tourtereaux voulaient officialiser depuis 2007 déjà. C’est alors Foued qui avait demandé la main de Sabrina. Mais les aléas de la vie en avaient décidé autrement et le mariage fut sans cesse repoussé. Encouragée par leur fille, qui incite vivement ses parents à se marier depuis quelques années, Sabrina a eu un déclic et a fini par se décider. C’est donc huit années d’attente qui ont été récompensées, après six semaines effrenées de préparatifs secrets, et les amoureux ont enfin pu convoler.

Loin d’être un cas isolé

Si le mariage surprise est encore loin d’être une banalité, la pratique semble toutefois se propager, puisque c’est également en septembre qu’Émilie a épousé Adem, fiancé “piégé” qui, en arborant fièrement costume et noeud papillon, pensait se rendre au restaurant. C’est finalement devant Madame le maire que le jeune homme s’est retrouvé, heureux de dire oui à sa dulcinée, qui affirme ne pas avoir douté une seconde de ce qu’il répondrait.